CHARCUTERIE DES HAUTS-DE-FRANCE 

Ici vous trouverez nos charcuteries artisanales des Hauts-de-France 

Une grande région :

Les haut de France, c’est la troisième plus grande région de France, elle réunie cinq départements, l’Aine, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais et la Somme. C’est une région à l’histoire riche, avec un patrimoine naturel et culturel exceptionnel. C’est une très belle région pour les yeux, mais surtout pour les papilles ! 

Eh oui ! Les Têtes de Lard n’oublient jamais l’essentiel, la charcuterie, les jambons, les saucissons, tout est bon pour une dégustation. 

Beaucoup de français considèrent les départements du Nord comme des lieus avec un terroir, une gastronomie pauvres. Quelle erreur ! Les voyageurs découvriront une des plus grandes régions agricoles françaises. Dans les champs, nous trouvons des très belles pommes de terre ainsi que des endives ou encore des betteraves. 

Un savoir faire culinaire :

Les produits qu’ils produisent ne sont pas forcément reconnus comme étant des produits nobles, pourtant les Nordistes savent en tirer le meilleur. Pour ce qui est de la charcuterie, notre domaine de prédilection, chaque ville a sa propre spécialité. Il est possible de déguster le petit salé de Lille, les andouillettes d’Arras et Cambrai, la langue Lucullus de Valenciennes sans oublier les boudins, noirs ou blancs, les saucissons de cheval, les saucissons à l’ail, des pâtés à foisons et bien sûr la fricadelle. Derrière l’apparente simplicité de ces plats, se cache une cuisine à l’image du territoire de ses habitants, généreuse, variée, remplie d’imagination et de saveurs. 

L’histoire de ces plats, c’est finalement l’histoire de la région. Une rencontre entre terre et mer, entre les plaines, les champs, les vergers et la puissance de vagues, du caractère, mais surtout beaucoup de convivialité. 

Toutes ces belles spécialités charcutières peuvent être sublimés par des fromages locaux comme le maroilles ou accompagnés par une ribambelle de bières régionales !

Le Nord a longtemps été boudé par les gastronomes, cette région bénéficie aujourd’hui d’un éclairage médiatique nouveau, qui met en lumière tout ce que cette belle région a à nous offrir. 

Pour parler de cette région pourquoi pas parler de son plat phare ? La Carbonade flamande ! 

La carbonade, c’est du boeuf, du pain d’épice et de la bière, un bon plat gourmand, à déguster autour d’une table conviviale, un plat digne des haut de France.

En 1698, le nord de la France est décrit comme une région ayant une agriculture et un commerce florissants. Les habitants sont décrit comme des travailleurs acharnés qui manient d’une main de maître le commerce. Leurs terres très riches sont convoitées de tous, la région est très prospère. 

Pour fabriquer ce plat typique, les Nordistes ne sont pas allés chercher des mets très loin. Ils ont d’abord choisi comme viande, le boeuf. Depuis toujours, ils élèvent des vaches à viande, la bleue du Nord et la blanc-bleu. Aujourd’hui, Des Hommes et des boeufs sont les dignes héritiers d’une belle tradition. 

Les habitants faisaient griller ou rissoler la viande, ils la carbonisaient (d’où le terme de « carbonade ») dans la graisse avec des oignons. Pour assaisonner le tout, les habitants n’avaient pas pour habitude de faire mijoter la viande dans de l’eau, mais dans de la bière avec un peu de pain d’épice et de cassonade pour créer une sauce exquise. En effet à cette période de l’histoire boire de l’eau s’avérait dangereux, la bière permet finalement de la purifier. 

On ne peut donc pas faire plus simple, plus savoureux et plus typique que cette carbonade, surtout si on la sert avec des frites issues des pommes de terre de la région. 

Vous l’aurez compris, les Haut de France ont beaucoup à offrir, une belle gastronomie grâce à de beaux producteurs qui produisent de merveilleuses charcuteries, qui subliment les plats régionaux. Découvrez là au travers de nos produits chez Tête de Lard